Aller au contenu principal

Le cocktail professionnel : quelle ambiance, quelles musiques adopter ?

Les différentes ambiances qu'on peut trouver dans une soirée professionnelle

Le décor féérique avec la vue panoramique sur Paris, vos collègues apprêtés, ravis, excités par la soirée à venir. En cuisine, le chef aux petits soins, aromates et saucière en main, régit son univers avec tout l’art d’un chef d’orchestre… Tout est à sa place, tout s’harmonise, concourt à former une soirée extraordinaire, parfaite… Tout, hormis un léger détail qui pourtant constitue l’essence d’un tel événement : la musique, l’ambiance ! 

Il est vrai qu’il est difficile de se figurer une soirée sans musique mais il est encore plus délicat de percevoir le style de musique nécessaire pour éviter les fautes de goût… Ce choix dépend principalement de deux critères ; la nature de l’entreprise, mais vous conviendrez que lister toutes les sociétés existantes et les regrouper par style musical est une tâche darwinienne qui risque de devenir un tantinet rébarbatif pour le lecteur… On va donc se focaliser sur l’aspect circonstanciel : 

  • L’anniversaire de l’entreprise ou le départ d’un collaborateur par exemple. Ces occasions sont de nature très festives et ont souvent pour but de motiver, remercier ou fidéliser les convives. C’est donc tout naturellement qu’on va se tourner vers un champ musical propice à la danse, en privilégiant les chansons connues de tous bien sûr. Quoi de mieux pour entretenir la cohésion dans une équipe que d’entonner d’une même voix allègre le refrain de Hit the road Jack ? 
     
  • Une rencontre partenaires/clients : ici l’objectif consiste plutôt à favoriser l’échange, à créer une atmosphère fertile au badinage, à la conversation de salon. Il est évident que le volume sonore n’est pas le même que dans le premier cas, la musique tient ici lieu de créateur d’intimité, elle se charge de magnifier la soirée sans jamais en devenir le centre. Et puis l’honneur étant à la diplomatie, vous gagnerez à prendre en considération les préférences de chacun en favorisant des musiques assez neutres, pas trop agressives… Evitez cependant de tomber dans la musique d’ascenseur ou de salle d’attente d’un cabinet médical, un groupe de jazz fait souvent très bien l’affaire.
     
  • Pour finir, le plus facile : les soirées de fin d’année ! Le but ? Inaltéré et inaltérable, il s’agit toujours de se divertir, de profiter d’un moment d’intense félicité ! Côté musique les limites sont quasi inexistantes, en période de fête les traditionnels chants de noël côtoient les tubes de l’année comme Lean On de Major Lazer et les grands classiques de la chanson française (du Connemara à Claude François) … L’essentiel est de rire, de boire, de danser, bref de laisser éclater sa gaîté !